Soyez les bienvenus sur le blog de la MISSION SAINT HILAIRE D'ARLES...... Prions pour tous les Chrétiens persécutés à travers le monde pour leur Foi en Jésus-Christ.....

Offrir une Messe






Qu’est-ce qu’une offrande de messe ?

Toute messe est célébrée pour l’Eglise et le monde entier. Mais le prêtre peut, à la demande des fidèles, ajouter une intention particulière : prier pour un défunt, une famille, un malade…
La tradition, manifestée dès les premiers siècles de l’Eglise, est d’accompagner cette intention d’une offrande de messe. Cette offrande en argent n’est pas le paiement d’une célébration car une messe n’a pas de prix. Il s’agit d’un acte de partage de la part des fidèles qui les associe plus particulièrement à la célébration et leur permet de contribuer aux besoins temporels de l’Eglise et tout particulièrement des prêtres.
Cette tradition n’est pas une invention du christianisme : déjà dans l'Ancien Testament, les prêtres recevaient une part des sacrifices faits à Dieu (Lévitique, chapitres 2 et 7). Il y a donc une antique tradition qui témoigne que le prêtre doit toujours pouvoir vivre de l'autel, c'est-à-dire, de la part que Dieu lui fait dans les biens que les hommes offrent au Seigneur.
Le montant de l’offrande de messe est fixé par les évêques pour leur diocèse. Pour notre diocèse, les montants proposés sont :

10 € pour une messe

95 € pour une neuvaine
190 € pour un trentain

Qu’est-ce qu’une neuvaine, un trentain ?

Une neuvaine est la célébration d’une messe chaque jour pendant 9 jours consécutifs. Les fidèles peuvent demander la célébration d’une neuvaine pour toutes intentions : remercier pour une grâce particulière, prier pour un défunt, un malade, une personne en difficulté…
Un trentain (trentain grégorien) est la célébration d’une messe chaque jour pendant 30 jours consécutifs. Il ne peut être célébré qu’à l’intention d’un défunt. Le trentain est un usage très ancien qui remonte au temps du Pape Saint Grégoire le Grand (fin du VIème siècle). Le Pape Benoît XIV, en 1752, faisait l'éloge de cette coutume en la qualifiant de “pieuse, approuvée et raisonnable”.
Pour les neuvaines ou les trentains, il n’est pas requis que les messes soient célébrées par le même prêtre.

Prière pour les défunts
Une messe célébrée à l’intention d’un défunt a une valeur inestimable. C’est la prière la plus puissante qu’on puisse adresser à Dieu pour un être cher qui nous a quittés ! “L’Église a toujours honoré la mémoire des défunts et offert des suffrages en leur faveur, en particulier le sacrifice eucharistique, afin que, purifiés, ils puissent parvenir à la vision béatifique de Dieu”.
Le Saint Curé d’Ars disait : “Toutes les bonnes œuvres réunies n’équivalent pas au sacrifice de la messe parce qu’elles sont les œuvres des hommes, et la Sainte Messe, l’œuvre de Dieu : elle est le sacrifice que Dieu fait aux hommes de son Corps et de son Sang”.

A noter
Chaque prêtre célèbre une seule messe par jour, avec une seule intention particulière. Dans le cas où de trop nombreuses offrandes de messes nous parviendraient, il se peut que nous suspendions provisoirement les demandes de célébration de neuvaines et de trentains.

Les demandes de messes, de neuvaines et trentain doivent être adressées, accompagnées de l'offrande  à :

MISSION SAINT HILAIRE                                                                                     
46, rue de Cascina
13200 Arles.